Partagez | .
 

 « Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d’avoir gâché l’aube. » [PV → Fureur Nuageuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♔ Apprenti du Clan des Lueurs
avatar
Nuage Fauve♔ Apprenti du Clan des Lueurs
Messages : 186Date d'inscription : 05/09/2015Age : 19
Votre personnage
XP:
10/100  (10/100)
Relations:
MessageSujet: « Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d’avoir gâché l’aube. » [PV → Fureur Nuageuse]   Sam 17 Oct - 1:12



« Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d'avoir gâché l'aube. »
with. Fureur Nuageuse.
Sous tes pattes, le paysage défile. Tu ne fais que caresser l'herbe, non, tu ne la touches pas. Tu la frôles. Tu volerais presque. Oui, voler, tel un oiseau. La vitesse te semble telle que tu te vois dépasser même un rapace fonçant en piqué. Tu le prends de vitesse. Ce qui est étonnant ? C'est que tu ne ressens pas la moindre tension dans tes pattes. Vraiment, tu ne sens même pas la chaleur que devrait te procurer tes muscles au travail. La nuit à de ces pouvoirs sur les actions. Bien que ton corps ne bouge pas, ton esprit travail à le faire remuer. Tu manœuvres, tu te déplaces, tu découvres, sans même avoir à bouger une patte. Le problème de ce système ? Tu ne connais en rien la localisation de ces lieux utopiques s'il est possible qu'ils soient bel et bien réels. Tu sais que bientôt la réalité te rattrapera. Tu sais même que ces beaux songes pourraient avoir une répercussion sur ce monde dans lequel tu évolues le jour. Est-ce que ce sera le cas aujourd'hui ? Tu n'en as pas la moindre idée. Toujours est-il que cette belle nuit que tu passes te permet de souffler un peu. Tu n'as pas ce stress que tu possèdes lorsque ton corps est lourd. Tu n'as pas cette envie de toujours protéger les tiens pour qu'il ne leur arrive rien. Tu n'as même pas besoin de penser aux répercutions de tes actes, à toutes ses règles que tu dois respecter pour être un bon Apprenti et un futur Guerrier.

Tu ne sais pas ce qui te réveille. Pourtant, tu te trouves à soulever une paupière puis l'autre, laissant la lumière inondant légèrement la tanière s'engouffrer jusqu'à tes pupilles afin de les rétracter légèrement. Tu grognes légèrement avant de poser ta patte antérieure gauche sur le bout de ton museau, voilant ainsi tes yeux, empêchant la lumière de les atteindre. Pourtant, tu sais déjà que tu es condamné à ne pas te rendormir. Alors que toute trace de fatigue semble avoir disparu de ton corps, ton esprit semble vouloir retourner dans son paradis imaginaire. Il devra attendre la nuit prochaine. Ta patte finit par glisser volontairement le long de ton museau, elle retombe délicatement sur le sol. Tu ouvres complètement les yeux, attaquant ainsi directement la lumière sur son propre terrain. Tes armes ? Tes deux pupilles noires. Ces dernières, afin de contrecarrer les assauts de la lueur qui ne gagnent pas plus de terrain que cela. Enfin, la paix est sonnée. Tes pupilles ayant trouvé le bon moyen de lutter contre toutes les attaques de la lueur, cette dernière continue de progresser, mais sans avoir plus d'effet que cela. Ta mâchoire vibre lorsqu'elle laisse avec grande peine échapper un bâillement digne des plus grands félins.

Alors que rien ne t'y force, tu décides de te lever. De toute façon, tu sais très bien que tu n'as aucune chance de retrouver le sommeil, alors pourquoi ne pas occuper ce moment ? Tu commences par relever la tête et tu jettes un coup d'œil autour de toi, explorant les alentours que tu commences à présent à connaître. La Tanière des Apprentis est plutôt bien remplie, du moins, tu trouves que vous êtes beaucoup dans ce petit lieu. Depuis que tu es ici, depuis que tu es Apprenti, tu n'as pas réellement eut le temps de partager un moment avec Fureur Nuageuse. Et pour cause, tu dois assurer tes entraînements, les éventuelles tâches que l'on t'impose, tu te dois de continuer d'entretenir cette relation spéciale avec ta sœur, Amalgame Nuageuse et tu n'as pas réellement de temps à consacrer à ton frère. Lorsque tu as un moment, tu te retrouves face à une douloureuse réalité : ce dernier se trouve bien souvent en la compagnie de Nuage des Anges, une chatte que tu ne peux supporter. Tu n'oses donc jamais t'approcher, de peur que d'une bonne intention, cela finisse par un affrontement verbal ou physique. Tu te sais capable d'être cassant et tu as bien vu comment ton frère semble considérer cette chatte… Tu n'as pas la moindre once de chance. Pourtant, quelque chose te siffle à l'oreille que c'est le bon moment. Le bon moment de prendre sa revanche. Cette aube qui naît est peut-être la naissance d'une nouvelle ère. Peut-être que ton frère verra enfin ce qui doit compter le plus : sa famille. Les pertes ont déjà été énormes, les douleurs incommensurables et les présences parfois peu suffisantes. La fraternité doit prôner sur l'amitié, c'est ainsi que tu vois les choses et que tu aimerais que tout le monde le voit.

Cessant de songer, tu décides de passer à l'action. Silencieux et déterminé, tu te redresses doucement et bientôt, tu es posté sur tes quatre pattes. Sans avoir à chercher ta sœur, tu te laisses guider par ton habitude. Bientôt, tu te retrouves autour de son corps endormie. Elle est blottie dans son nid de mousse, roulée en boule, elle t'aspire une sérénité exceptionnelle ainsi. Tu sais tout ce qu'elle a vécu, la douleur qui l'a atteinte à la disparition successive de Fureur du Lion et d'Étoile du Papillon. Délicatement et avec une douceur incroyable, tu poses ton museau sur son front et reste ainsi plusieurs secondes. Mettant fin à ton petit rituel, tu déposes un coup de langue à l'endroit où ton museau était posé, puis un nouveau au coin de son oreille. Certains qu'elle percevait cette affection, tu te détournas, tout guilleret, en direction de la litière de Fureur Nuageuse. Tu répétas un rituel semblable, mais ceux de façon un peu plus viril. Ton museau trouva son front et tu finis par donner un petit coup de museau au coin de son oreille afin de le réveiller.

« Fureur Nuageuse ? »

© Codage par Waize.
Voir le profil de l'utilisateur


NUAGE FAUVE || 6 LUNES|| APPRENTI || LUEURS.

miaule en #5eac84.
 
« Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d’avoir gâché l’aube. » [PV → Fureur Nuageuse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIBRE - un jour viendra nous aurons des rêves à nouveau
» Éternelle solitude | Lumi |
» Sans aucune opposition
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Plus aucune PUB!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Cats Destiny :: Clan des Lueurs :: Camp :: Tanière des Apprentis-